Quelques textes

Le Dragon de la PAIX

« Autrefois, il y a bien longtemps de cela, du temps où les dragons n’existaient pas, les hommes, les femmes et les enfants de Chine chassaient, pêchaient et vivaient en tribus sous la protection d’esprits bienveillants.
Ces esprits ressemblaient aux animaux avec lesquels ils vivaient depuis toujours.
Les pêcheurs du bord de mer avaient choisi le poisson qui scintille entre deux eaux.Les habitants des montagnes avaient adopté l’oiseau qui sait si bien chasser au plus près des nuages.
Les cavaliers des plaines sans fin préféraient le cheval qui galope à la vitesse du vent.
Ceux des hauts plateaux s’étaient mis sous la protection du serpent qui glisse sans bruit d’un endroit à l’autre.
Et les gens des rizières fertiles ne juraient que par le buffle, ami de l’homme et travailleur infatigable.
Ainsi vivaient les hommes, les femmes et les enfants de Chine, sous la protection du poisson, de l’oiseau, du cheval, du serpent et du buffle.
Ainsi, hélas se faisaient-ils aussi la guerre au nom de tous leurs animaux protecteurs.
Ils se combattaient tant et tant qu’un jour, tous les enfants de toutes les tribus de Chine en eurent assez et déclarèrent la guerre à la guerre.
Ils décidèrent alors de créer un animal qui protège tous les hommes à la fois : un animal vif comme le poisson, libre comme l’oiseau, rapide comme le cheval, rusé comme le serpent, et fort comme le buffle.
Ils prirent le corps du serpent et y collèrent les écailles du poisson.
Ils prirent la tête du cheval et y fixèrent les cornes du buffle. Puis ils assemblèrent la tête et le corps, et y ajoutèrent les pattes de l’oiseau.
Cet animal fabuleux qui pouvait s’élever dans les airs, plonger dans les mers, et s’enfoncer sous terre, ils l’appelèrent DRAGON.
Lorsque les hommes et les femmes de toutes les tribus de Chine découvrirent le dragon imaginé par leurs enfants, ils le trouvèrent si beau que pour la première fois, ils furent d’accord entre eux.
Alors ils décidèrent de ne plus jamais se faire la guerre.
Bien sûr il y eut d’autres guerres.
Mais le DRAGON reste en Chine l’animal de la PAIX.



Les 8 propositions de l'UNESCO

1.    Renforcer une culture de PAIX par l’éducation
2.    Promouvoir le développement économique et social
3.    Promouvoir le respect de tous les Droits de l’Homme
4.    Assurer l’égalité entre les femmes et les hommes
5.    Favoriser la participation démocratique
6.    Développer la compréhension, la tolérance et la solidarité
7.     Soutenir la communication participative et la libre circulation de l’information
8.    Promouvoir la paix et la sécurité internationale



Le chef indien

Notre terre vaut mieux que de l'argent.
Elle sera toujours là.
Elle ne périra pas, même dans les flammes d'un feu.
Aussi longtemps que le soleil brillera et que l'eau coulera, cette terre sera ici pour donner vie aux hommes et aux animaux.
Nous ne pouvons vendre la vie des hommes et des animaux.
C'est pourquoi nous ne pouvons vendre cette terre ni son eau.
Elle fut placée ici par le Grand Esprit et nous ne pouvons la vendre parce qu'elle ne nous appartient pas.



Le dormeur du val  (Arthur Rimbaud)

C’est un trou de verdure où chante une rivière
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent ; où le soleil de la montagne fière,
Luit : c’est un petit val qui mousse des rayons. 
Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut. 
Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid. 
Les parfums ne font par frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.



Traduction de "Imagine"

Imagine qu’il n’y ait pas de paradis, c’est facile si tu essaies
Pas d’enfer en dessous de nous, au-dessus juste le ciel
Imagine le monde entier vivant le moment présent 
Imagine qu’il n’y ait pas de pays, ce n’est pas difficile à faire
Aucune cause pour laquelle tuer ou mourir,
et aucune religion non plus
Imagine le monde entier vivant dans la paix… 
Imagine aucune possession, je me demande si tu le peux
Plus de cupidité ni de famine, une fraternité entre hommes
Imagine l’humanité se partageant le monde entier 
Tu peux dire que je suis un rêveur, mais je ne suis pas le seul
J’espère qu’un jour vous pourrez vous joindre à nous
Et que le monde entier ne fera qu’un


Réagir


CAPTCHA